« Eaubonne pittoresque, insolite et secrète »


          


Ce livre de 160 pages et de plus de 300 illustrations en couleurs (photos, cartes postales anciennes), en format A4 (21 x 29,7) est en vente au prix de 18 euros.
Il peut être commandé auprès du Cercle Historique d’Eaubonne ou de Valmorency, à l’adresse suivante : 14, rue de Locarno 95600 Eaubonne. Courriel : contact@valmorency.fr . Tél. 06 81 30 14 53.


                           

Le Petit-Château                                                                                     La cascade de Rousseau et de Mme d’Houdetot


                                      

                                                                Le château de la Chesnaie


Eaubonne (environ 24 000 habitants), située au cœur de la Vallée de Montmorency gagne à être connue en raison de ses nombreuses richesses patrimoniales : on la nommait autrefois « la ville aux quinze châteaux » (dont certains ont été construits par le célèbre architecte Nicolas Ledoux).

Son nom la prédestine à être une « ville d’eau » : elle est une des rares communes de la région à être traversée par un ruisseau dont une grande partie est à ciel ouvert, même s’il n’est presque pas visible de la rue, car il passe dans dans propriétés privées. De nombreux bassins l’agrémentent, avec des canards et de nombreux palmipèdes.

Son architecture urbaine est en grande partie placée sous le signe de la brique, cas assez singulier en Vallée de Montmorency, alors que de nombreuses briqueteries ont marqué la région.

Elle est une des rares communes à posséder trois églises, d’époques et de styles différents.

De nombreux parcs et jardins, publics ou privés (dont ceux de Bury, de l’hôpital, de la Chesnaie et de la Coulée verte) aèrent un territoire entièrement urbanisé, mais où dominent des pavillons individuels, tandis que les immeubles, de hauteur modérée, ont été pour la plupart construits dans d’anciennes propriétés bourgeoises, dotées d’arbres remarquables.

                          

Les écuries du Bois-Jacques                                                                                    Le colombier du Val-Joli


            

          La « tour du guet »                                         Le choeur de l’église Sainte-Marie

De nombreux livres ont été publiés sur les différentes périodes de l’histoire d’Eaubonne, mais aucun n’a encore présenté ses richesses patrimoniales d’aujourd’hui. C’est cette lacune qu’entend combler Hervé Collet, président du Cercle Historique d’Eaubonne et de la Vallée de Montmorency, par un livre que s’apprête à publier cette association (fondée en 1971), en coédition avec Valmorency. Historien, mais aussi passionné de photographie, l’auteur s’est attaché à jeter un regard neuf sur la commune qu’il habite depuis 1954 et dont il a été témoin de l’importante transformation. Sa recherche, en grande partie ethnographique, l’a amené à découvrir des lieux insolites, voire secrets, car situés dans des propriétés privées ou dans des quartiers que les Eaubonnais fréquentent rarement.

    

               

                                             Le château des cèdres  et Canards au bassin des Moulinets


Renseignements : collet.hy@orange.fr ou contact@valmorency.fr et 06 81 30 14 53.